Skip to content
août 1, 2010 / A toutes lettres

Week-end impressionniste (épisode 3)

Hier soir, extraordinaire dîner au restaurant Le Rouennais, place du Vieux Marché. Salade de caille, mamite du pêcheur dont la sauce était veloutée et légère, tiramisu aux pêches.
Un régal et dans une atmosphère très conviviale.

C’est enveloppée de ce soir normand si doux que j’ai regagné l’hôtel. Ce dimanche fut dédié à la promenade, sur les quais de Seine et dans les rues de la ville. Je dévorais le pavé tout en admirant les maisons à pans de bois. Une visite guidée de Rouen en calèche compléta à merveille ma randonnée urbaine. Laquelle s’acheva par une marche tonique vers le port et les docks réhabilités. Déjà, l’insouciance avait quitté la capitale normande. Les bateaux agitaient le fleuve, les promeneurs pressaient le pas. Il était temps de retrouver la gare. Cette fois, j’arpentai avec assurance la rue Jeanne d’Arc. 10 minutes me suffirent pour arriver à destination. Embarquement pour Mezidon, toujours accompagnée de Tracy Chevalier.

Dans une heure, dernier trajet jusqu’à la Cité des Ducs.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :