Trois nouveaux rendez-vous sur Europe 1

Comme annoncé, Europe 1 lançait, ce lundi 28 février, trois nouveaux rendez-vous : Europe 1 Midi, magazine de décryptage et d’analyse confié à Patrick Roger, Au coeur de l’histoire, animé par Frank Ferrand et Europe 1 soir, émission de débats et d’actualités conduite par Nicolas Poincaré.

J’ai pu écouter les deux premières et j’ai été séduite. Patrick Roger sait trouver ses marques dans ce 12-13h30 crucial pour la station. Rappelons aussi que la matière à travailler, ce lundi, était des plus denses avec le remaniement et les départs de Michèle Alliot-Marie et de Brice Hortefeux. Une excellente entame, un programme bien rythmé avec des interventions de qualité.

J’attendais avec impatience l’émission de Frank Ferrand et j’ai trouvé cette première plongée dans l’histoire vraiment captivante et de très bonne tenue. Elle soutient parfaitement la comparaison avec 2000 ans d’histoire (Patrice Gélinet, France Inter). Un récit enlevé sur le ton du mystère, un animateur, historien-détective, passionné par son sujet : l’après-midi s’ouvre de la meilleure manière qui soit !  L’émission porte bien son nom, tient toutes ses promesses et file en un éclair !

Bravo à tous les deux et rendez-vous ce soir avec Nicolas Poincaré !

Publicités

J’ai testé pour vous : les palmes courtes zip Aquasphere

Ami visiteur, ami nageur, s’il est une équation magique à retenir, c’est bien celle-ci :
30mn de palmes = 1h de vélo !

Impressionnant, n’est-ce pas ?

Nager avec des palmes est donc à la fois efficace et amusant, à condition de choisir le bon matériel et de battre des jambes et non des genoux ! Dans le premier cas, vous musclez harmonieusement vos abdos-fessiers et toute votre silhouette; dans le second, vous forcez sur vos articulations.

Je vous conseille franchement les palmes courtes zip d’Aquasphère qui ont la particularité d’être fendues. Ce qui améliore nettement la glisse et augmente votre vitesse. Elles ont été conçues pour optimiser votre effort tout en préservant chevilles et talons d’Achille. Elles se règlent très facilement et sont d’un confort absolu. Vous les enfilez, vous êtes en pantoufles aquatiques, vous êtes un poisson !

Vous pouvez vous élancer dans le bassin. Le mouvement des jambes (un battement des hanches au bout des pieds) et la vitesse vous stabilisent : vous pouvez vous donc vous concentrer sur votre respiration et la synchronisation de vos bras en dos, crawl et papillon. Vous enchaînerez les longueurs sans vous en rendre- compte, en vous amusant ! L’air de rien, vous atteignez les 1.000 mètres, en pleine forme. Vous sentez que vos muscles ont travaillé, mais tout en souplesse !

Votre pari remporté, si vous avez la chance de fréquenter un centre nautique, vous pouvez vous offrir une petite séance de sauna, de hammam et/ou de jacuzzi ! Détente et bien-être assurés !

Pour une séance de natation réussie, n’oubliez pas de vous hydrater régulièrement et de bien protéger vos yeux ! Prévoyez une gelée protectrice pour votre chevelure et un gel douche/ shampooing anti-chlore, sans compter deux draps de bain et un peigne.

Sa, sa, sa…mmy, le fan, le fan, le fantôme…

Ce matin, je l’avoue, en savourant mon café, je me suis encore régalée d’un épisode de Scooby Dooh, « nouvelle génération ».

Je crois avoir toujours aimé et regardé ce dessin animé atypique et irrésistible.

Une bande d’amis à deux et quatre pattes mènent des enquêtes surnaturelles à bord de leur fidèle Mystery Machine.

Bien souvent, ce sont Sammy et son improbable chien orange Scooby Dooh qui déclenchent, par leur lâcheté et leur maladresse, toute une cascade de catastrophes. Bien souvent aussi, leur fuite devant le danger les conduit directement dans la gueule du loup et ils aident, bien involontarement, Fred, Daphné et Velma à résoudre l’énigme.

La grande force de cette série, ce sont une trame immuable avec des méchants qui changent à chaque fois, des héros sympathiques et faillibles auxquels les enfants peuvent s’identifier et un chien extraordinaire, adorable et gourmand (l’animal apaise et remporte l’adhésion de tous, même et surtout des grandes comme moi).

La longévité de Scooby Dooh ( produit par Hanna et Barbera, 1969) s’explique aussi par l’humour et la finesse des dialogues et par la capacité de ce programme à se renouveler. Nos héros, sans perdre leur âme, ont recours aux nouvelles technologies pour démasquer le coupable (savant incompris qui veut sauver son île, promoteurs immobiliers, vedettes déchues…).

Scooby Dooh touche toutes les générations. Je suis certaine que Sammy et Scooby survivront aux Experts et autres Cold Case. Quant aux Pokemons, ils ne font pas le poids ! 🙂 Nous connaissons tous « Sa, Sa,Sa…mmy, le fan, le fan, le fantôme » mais qu’avons-nous retenu des Dragon ball Z? Rien !

Scooby est un patrimoine bien vivant !

La Session du Conseil général de l’Orne en direct sur Internet

Ce vendredi 25 février se tient, à l’Hôtel de Guise (Alençon), la session du Conseil général du 1er trimestre. Il convient de rappeler que ces séances sont publiques mais pour vivifier encore notre démocratie locale, le Département propose une diffusion des débats en direct sur internet, via son site internet www.orne.fr.

Une belle initiative qui permet à chacun d’être en phase avec les problématiques départementales et de comprendre le processus de décision politique. Les questions abordées, les rapports adoptés ont tous un impact sur notre vie quotidienne, qu’il s’agisse des infrastructures numériques, du soutien aux petites entreprises, de l’insertion, du logement, de la culture ou de l’éducation.

Pour assister à la réunion du Conseil général sans bouger de chez vous, rendez-vous sur www.orne.fr. Vous trouverez un espace dédié à la session sur la page d’accueil. Il suffit de cliquer sur le lien pour entrer virtuellement dans l’hémicycle.

Ahhh, l’huile prodigieuse® !

Généreux élixir, l’huile prodigieuse® est plus qu’un produit de beauté, c’est l’emblème d’une marque, un trésor qui se transmet de génération en génération, de soeur en soeur, d’amie en amie.

Quelques gouttes cette potion subliment une chevelure, détendent un visage ou enchantent un bain de fin de journée, enveloppé de jazz !

L’huile prodigieuse nous transporte « là ou tout n’est qu’ordre et beauté, luxe, calme et volupté » ! Son parfum envoûtant et délicat est une invitation au rêve, un billet vers un ailleurs souriant.

Juste queslques gouttes et vous vous échappez, vous souriez ! La magie a opéré !

Ce qui serait vraiment, vraiment prodigieux, ce serait de créer la version « minceur-fermeté » de ce petit miracle cosmétique. Nuxe, m’entendez-vous ?

Le redoublement en questions…

Le redoublement se retrouve sous le feu des projecteurs et une nouvelle fois menacé. Bien souvent, le fait de recommencer une classe est vécu comme une sanction, un échec personnel, voire un traumatisme pour les parents comme pour l’élève. Pour le système éducatif, ce sont des dépenses inutiles pour des réusltats médiocres. En effet, au moins 99% des redoublements seraient inéfficaces.

A première vue, le bilan est plus que sombre !

Il ne faut pas se fier aux apparences. Mûri, le redoublement peut être une chance, une bulle d’oxygène et l’occasion de prendre un nouveau départ scolaire. Ce, à condition de cibler les élèves et de choisir, au collège, les classes charnières comme la 6ème et la 4ème et non les classes de consolidation comme la cinquième ou la troisième. Ainsi, les chances de réussite sont plus grandes. L’enfant, l’adolescent prend confiance et a le temps d’approfondir des notions qui n’auraient pas été comprises l’année précédente.

Bien sûr, cela implique de s’intégrer dans un nouveau groupe, de se faire de nouveaux copains. Autant de belles surprises et de belles amitiés en perspectives ! Bien sûr, l’annonce d’un redoublement est un coup porté à l’égo mais s’il est bien présenté par les parents et les professeurs et non vécu comme une punition ou un accident de parcours, il sera très bien et vite accepté.

Je crois que l’important est de considérer cette deuxième sixième ou quatrième comme une toute nouvelle sixième ou quatrième avec en plus, l’immense avantage de connaître le programme !

Un redoublement réussi, ce sont, non seulement, de bonnes vacances d’été familiales, sans préssion, de bons moments de complicité avec les amis, mais aussi le soutien inconditionnel des parents et une grande disponibilité des professeurs tout au long de l’année. Un redoublement réussi, c’est, pour l’élève, une remise en question de sa méthode de travail mais également l’occasion de prendre des responsabilités (se présenter aux élections de délégué par exemple) sans multiplier les activités. Un redoublement réussi, c’est enfin, savoir se ménager des temps de repos et de rêve pour créer, dessiner, s’amuser, imaginer son avenir !

Il serait vraiement dommage de nous priver de cet outil. Il est viable s’il n’est pas détourné. Je sais que la décision d’un redoublement est très difficile pour les professeurs. C’est un sacré pari ! Ce redoublement nous ramène aussi à notre vision de l’enseignement technique et professionnel, encore très négative bien que les mentalités aient évolué depuis les années 1990. Le redoublement ne peut se substituer à une orientation correspondant à l’élève et les CAP, les BEP ne sont pas des formations par défaut mais des tremplins vers l’épanouissement et la réussite de chacun !

A l’heure où le modèle scolaire français est en plein questionnement, pourquoi ne pas changer nos modes de raisonnement et bouger les lignes ?

Et vous, que pensez-vous du redoublement? Doit-il être maintenu ou supprimé? Pou quelles raisons? J’attends avec impatience vos commentaires !

Rumer, entre tendresse et élégance

Une voix douce et suave… Difficile de résister à Rumer qui signe, avec le compositeur britannique Steve Brown, quelques pépites comme « slow », « Aretha » ou « a long, long day », dans un premier album subtil et tendre : « Seasons of my soul ».

Anglaise d’origine pakistanaise, Sarah Joyce alias Rumer s’est imposée sur la scène musicale avec un style qui rappelle les Carpenters. Etrangement, je trouve aussi que Alicia Keys, Nikki Yanofsky ou Stacy kent ne sont pas loin…

C’est un régal ! Je vous laisse découvrir la reprise magnifique de Paul Simon : a long, long day.

L’album sort le 7 mars en France !