Alors on blogue !

Hello, hello, bienvenue dans l’aventure des Quotidiens Ludiques !

Après la page Facebook et la chaîne Youtube, voici le blog !

Enfin, le grand retour du blog car je l’avais ouvert en 2009, en pleine explosion du phénomène. Puis, je l’ai délaissé : trop de contraintes, pas assez de temps. J’ai même pensé que le blog était dépassé. À tort !

Pourquoi j’ai replongé ?

Je l’avoue, Nina Habault alias Mlle Webmarketing et Ling-en Hsia de Solopreneur, auteur du Guide du Blogueur ont des arguments très convaincants ! Un grand merci à eux !

J’ai été guidée, ça c’est sûr, par le plaisir d’écrire sur des thématiques qui me passionnent en développement personnel, notamment, de créer une communauté.

J’ai souhaité aider, dans la mesure de mes moyens, les personnalités atypiques qui se découvrent sur le tard, suite à de profonds chamboulements dans leur vie.

Cela a été le cas pour moi. J’ai envie de partager avec vous ce que j’ai appris de mes explorations, de mes lectures pour que plus personne ne reste seul et dans la souffrance face à des particularités qui sont autant de chances dans la vie.

Eh si !

Alors, on blogue !

 

Publicités

7 bonnes raisons pour passer au coworking quand on est salarié (via CoworkingLille)


Crédit photo: entreprise globale

Connaissez-vous le coworking, le travail collaboratif, si vous préférez ?

Venant des Etats-unis, il permet à des indépendants de rompre leur isolement, de partager avis et expériences tout en effectuant leurs propres missions.

Ce mode d’organisation s’adapte aussi très bien au monde des entreprises et des collectivités locales car il favorise la créativité et une plus grande coopération entre les services.

Je vous laisse découvrir cet excellent billet, chaleureux et très clair sur les vertus (nombreuses) du coworking pour les salariés !

Le coworking n’est pas une solution de bureaux, c’est la pratique d’une forme de travail qui conjugue indépendance et collaboration. Cette vision du travail, nous la croyons universelle, même si aujourd’hui elle concerne majoritairement les indépendants. Vous êtes salarié ? Voici notre top 7 des bonnes raisons pour venir travailler dans un espace de coworking une heure, une journée, une semaine… 1. Rompre la routine Une fois par semaine, par mo … Read More

via CoworkingLille

Télétravail… Et si on s’y mettait !

Rendez-vous avec le chauffagiste (qui arrive entre 9h et 12h), début de grippe, séjour dans le Sud…. J’ai de multiples occasions de travailler à distance. Je peux ainsi transmettre facilement, dans de bonnes conditions, des travaux pour validation, gérer des urgences en chaussons, parfois même en pijama !

Tout ceci n’est ni plus ni moins que du télétravail, pas un métier en soi, attention mais un mode d’organisation professionnelle qui requiert une grande maturité, une grande autonomie et une belle relation de confiance avec vos managers.

Le télétravail a de nombreux avantages dont la réduction des temps de trajets, de la fatigue et bien entendu, la préservation de notre environnement. Alors pourquoi tant de freins et de retards dans l’héxagone?

-Parce que nous avons le « réflexe bureau ». On ne peut travailler qu’au bureau, sous la surveillance du chef. C’est très ancré dans notre société même s’il existe des métiers nomades comme les commerciaux, par exemple. Les mentalités sont en train d’évoluer tout doucement. En France, seulement 7% de la population active télétravaille (contre 13% en moyenne européenne) !

-Parce que nous sommes encore réfractaires aux nouvelles technologies même si ce phénomène concerne plutôt la génération de nos parents.

-Parce que le télétravail peut-être synonyme d’isolement et d’oubli.

-Parce que certains le considèrent comme une intrusion dans leur sphère privée.

Ces objections ont été prises en compte. En entreprise ou en collectivité, les experts recommandent deux jours de télétravail non consécutifs par semaine, pour ne pas se couper totalement de la vie professionnelle.

Les télétravailleurs, salariés ou indépendants peuvent aussi se rendre dans les télécentres connectés au très haut débit qui se développent notamment en milieu rural. C’est le cas de l’Orne. Tous ont intérêt à aménager, chez eux, un bureau pour marquer la séparation entre vie privée et activité professionnelle.

Si votre métier est adapté au télétravail (travaux d’écriture, graphisme, webmaster, secrétariat, journaliste, consultants… j’en oublie sans doute !), si vous êtes loin de votre lieu de travail, si votre entreprise ou votre collectivité cherche à promouvoir ce mode d’oganisation, n’hésitez pas, essayez !

Chocolat : un dessert deux-en-un

Petit dimanche d’été, paisible, envie de vous régaler plutôt deux fois qu’une. Laissez-moi vous proposer une recette deux-en-un à partir d’une sauce au chocolat chaud.

En fondue avec une mangue :

Couper une mangue en petits bâtonnets. Préparez votre chocolat chaud avec 3 barres de Côte d’or à pâtisser, 3 barres de chocolat dégustation aux fèves de cacao et un peu d’eau.

Ajourer deux pincées de « 4 épices ». Remuez jusqu’à l’obtention d’une ganache lisse, brillante et scandaleusement odorante.

Voilà, c’est prêt ! Vous n’avez plus qu’à plonger la mangue dans votre fondue.

En glace au chocolat épicée :

Il vous reste de la sauce chocolat?

Glissez-la dans un récipient et hop, au congélateur pendant 3 heures. Votre glace sera à point pour le dessert, ce soir !

Bon Dimanche à tous !

Dégivrage du frigo : à toute vapeur

Eh oui, un petit billet spécial ménagère de 34 ans, ascendant Pierre Richard ! Vous voulez dégivrer votre frigo et particulièrement son compartiment congélation ? Vous allez grandement vous simplifier la tâche en optant pour la vapeur.

Non seulement, c’est facile mais en plus, c’est naturel et votre appareil sera tout propre et désinfecté. Choisissez un canard vapeur, celui que utilisez déjà pour nettoyer vos grilles ou votre four. Envoyez tout d’abord un puissant jet de vapeur dans l’espace à dégivrer puis frottez l’embout délicatement sur les bords puis sur les côtés et le fond du compartiment.

Il vous faudra un peu de patience mais vous verrez de gros blocs de givre se détacher et tomber. Renouvelez plusieurs fois l’opération jusqu’à ce que le congélateur soit partaitement libéré de l’emprise de la glace. Vous n’avez plus qu’à passer une éponge avec un soupçon de produit vaisselle. Et voilà le travail !

Jetez ce qui est très ancien, inscrivez le nom et la date des produits congelés au stylo indélébile. Ne chargez pas trop votre congélateur. Cuisinez ce que vous avez, ce qui vous permettra de vider votre bac avant les vacances. A la rentrée, vous pourrez acheter les produits incontournables.

Vous voilà prêtes et organisées pour affronter la reprise.

Le matelas autogonflant… Il faut le gonfler!

Voilà, la semaine est terminée. Elle fut, comment dire, rythmée !

Ce n’est qu’hier soir que j’ai pu me précipiter dans un magasin de sport pour y acheter des spleeping bed camps, matelas autogonflants avec couette intégrée. Eh oui, je reçois pendant quelques jours, une partie de ma famille.

Toute fière de moi, incurable optimiste, je me dis que tout sera super simple. Je n’ai qu’à ouvrir la valve et hop, le superbe matelas se transforme en lit tout luxe.

Mouais… Déjà, pas de notice dans le sac et pas de magie. le matelas est resté plat. Autogonflant, euh, avec l’aide du gonfleur que m’a gentiment prêté ma voisine.

J’ai insufflé un peu d’air dans ce lit d’appoint, duquel j’attends beaucoup! Il s’est élevé. C’est bon signe.

Si c’est confortable?
Je le saurai ce soir, à l’heure de l’inauguration.